Une entrée de port, entre culture et nature


La grande originalité du projet retenu pour réaménager le Vieux-Port tient à la complémentarité du traitement prévu

pour les quais et le plan d’eau, dont le décor minéral est magnifié par le dégagement des espaces. Les sites actuels

du Carénage et de la butte du Pharo retrouveront leur aspect végétal et seront propices à la promenade à travers une

chaîne des parcs et un sentier en bord de mer.


Ces deux secteurs du site s’inscrivent dans l’histoire du lieu : arbres et végétation à l’entrée de la calanque originelle

et forte empreinte de l’activité humaine tout autour du plan d’eau. Ils auront pour pendant, de l’autre côté du Vieux-Port,

à partir du fort St-Jean vers le J4 et l’esplanade de la Major, un véritable nouveau quartier de la ville voué à l’animation culturelle. L’ensemble ainsi crée du Vieux-Port et de ses entrées fortement matérialisées par les forts qui se font face,

met en harmonie les aspects historiques, géographiques, culturels et économiques du berceau de la ville. La transition

est faite entre le passé et la modernité.


  UNE CHAINE DES PARCS DES CATALANS AU FORT ST-NICOLAS 


Aujourd’hui disparate, l’ensemble des terrains dominés par le palais du Pharo

forme une entrée du port auquel la chaîne de parcs imaginée par les paysagistes

du projet va redonner une cohérence en même temps qu’elle rendra toute sa place

à la végétation typique de méditerranée. Ce sera le grand espace vert du centre. L’autre nouveauté marquante est constituée par le tracé sur un kilomètre environ,

entre le pied du fort St-Nicolas et les Catalans, d’un sentier en bord de mer pour
une découverte inédite de cette partie du littoral.

 

La constitution de la chaîne des parcs et les aménagements qui l’accompagnent s’effectueront par phases successives

sur plusieurs années. Leur mise à la disposition du public suppose l’organisation préalable et pérenne de leur entretien

et surveillance.

 

 

  UN JARDIN PUBLIC DANS L'ANSE DU PHARO 


L’essentiel des activités actuelles dans l’anse du Pharo sera conservé après réaménagement des installations et de la voie d’accès. Il est prévu un espace vert

en bordure de l’anse et en contrebas de la butte du Pharo, qui constituera un jardin

public au bord de l’eau et une halte sur le sentier littoral.

 

 

 

 

 

  EN PENTE DOUCE JUSQU'A L'EAU 

A la charnière, il revient à l’espace aujourd’hui occupé par l’échangeur du Carénage et le plan d’eau qu’il entoure, d’assurer la double liaison horizontale, entre les quais et le fort St-Nicolas, et verticale, entre le niveau de l’eau et l’étage de St-Victor. Cette fonction revient au glacis imaginé par l’architecte paysagiste : une prairie en pente douce qui enserre
un bassin de dimensions réduites et qui recouvre un port à sec et un parking pour les voitures et les bus de tourisme.
Espace dédié aux loisirs, ce nouvel espace vert au bord de l’eau comporte également un village nautique.